Apprendre à faire du saucisson sec de boeuf (Maison)

recette-du-saucisson-sec-citoyen-prevoyant

La recette du saucisson sec

Apprenez à transformer de la viande en fabriquant vous-même vos saucissons secs pour vos apéros ou votre stock alimentaire à moindre cout. Une fois la viande transformée elle se conservera plusieurs mois à condition que l’affinage et le stockage se fassent dans de bonnes conditions. Le mieux étant une pièce sèche aérée et à l’abri de la lumière avec une température de 14 degrés max.

Ce dont vous aurez besoin:

Étape 1: Préparer la farce.

  1. Hacher la viande et la graisse dans le hachoir.
  2. Mélanger la viande hachée et la graisse avec la main.
  3. Rajouté 25 grammes d’épices à saucisson sec par kilos de viande
  4. Ensuite incorporée les épices et les aromates séchés selon votre goût.

Étapes 2: l’embossage

  1. Remplir le réservoir du poussoir à saucisse de la farce à saucisson.
  2. Mettre le boyau de votre choix sur l’embout du poussoir a saucisse.
  3. Remplir le boyau de la farce à saucisse.
  4. Entraver le boudin avec de la ficelle pour former les saucissons.
  5. Recouvrir les saucissons de poivre ou de cendre de bois pour les protéger des insectes durant l’étuvage.
  6. Mettre le saucisson dans une chaussette à jambon avant l’étuvage.


 
 
 

Étape 3: l’étuvage

L’étuvage est une étape  primordiale, car elle permet le développement naturel des bactéries lactiques. C’est essentiel pour l’affinage des saucissons.  Les bactéries naturellement présentes dans le saucisson vont se développer et manger le sucre présent dans le saucisson, pour fabriquer des acides lactiques. Cette étape dure  1 à 3 jours, ensuite le saucisson deviendra ferme grâce à une bonne maîtrise de la température de la pièce (environ 25°C) et du degré d’hygrométrie. C’est un procédé indispensable pour la conservation de la viande.
Étapes 4: Le séchage
L’étape du séchage a toute son importance dans la fabrication du saucisson, car c’est au cours de ce passage que le saucisson va acquérir ses qualités organoleptiques. Durant 6 à 10 semaines, le saucisson va sécher dans une pièce aérée, à une température comprise entre 12°C et 14°C, afin de faciliter la vitesse de séchage. Cette pièce de séchage peut être une cave, un cellier, un placard de la cuisine ou un sous-sol.

Étapes 5: la dégustation

Avec l’épice à saucisson sec les saucissons ont tendance à sécher très vite donc jetez un oeil a vos saucissons au bout de 4 semaines au cas ou il serait déjà sec. Sinon si vous avez préféré utiliser un mélange de sel et de sucres vous pourrez patienter 6 à 10 semaines.

Bon à savoir:

Pour la fabrication de saucisson sec, vous pouvez utiliser toute sorte de viande ou gibier selon vos goûts personnels. Le porc, l’âne, le mouton, l’agneau, le canard, le sanglier, le chevreuil,etc… En vrai là plus pars des viandes feront très bien l’affaire.  Pareille pour la graisse, faite selon vos goûts personnels.  Utiliser le suif de boeuf , le saindoux, la graisse de canard ou de mouton.

Le matériel nécessaire est disponible ici:

Comment faire des conserves de légumes maison ?

comment-faire-des-conserve-de-legumes ?

Les conserves de légumes et de plats préparés maison

Conserver le surplus de fruits et légumes de votre jardin ou une recette traditionnelle à la viande, en faisant des bocaux maison pour une conservation de plusieurs années. Avec cette technique, vous pourrez constituer un stock alimentaire à moindre cout avec des produits de qualité et des recettes que vous aimez.

Ce dont vous aurez besoin:

 

Temps de conservation:

Entre 1 à 3 ans selon le contenu des bocaux et les conditions de stockage. Privilégier les endroits secs aérés et surtout à l’abri de la lumière pour une plus longue conservation.

Étapes 1:

  1. Laver et nettoyer les bocaux (même s’ils sont neuf).
  2. Stériliser les bocaux et les rondelles en caoutchouc dans une eau bouillante à plus de 90 °c pendant 10 min.
  3. Laisser sécher les bocaux propres sur torchon tête en bas.


 
 

Étapes 2:

  1. Cuisinez vos plats préparés ou vos légumes.
  2. Verser votre préparation dans les bocaux secs en laissant un espace vide de 2cm.
  3. Nettoyer éventuellement les éclaboussures sur le rebord.
  4. Refermer soigneusement chaque bocal

Étape 3:

  1. Placer les bocaux dans le stérilisateur.
  2. Remplissez le stérilisateur d’eau.
  3. Attendez que l’eau du stérilisateur soit en ébullition.
  4. Une fois l’eau en ébullition, comptez 40 min à 2h30 en fonction de ce contient les bocaux.

Bon à savoir: 

Pour les conserves de légumes, il est conseillé de blanchir les légumes pendant 5 à 10 min dans l’eau bouillante avant la mise en bocaux . Pour les conserves de fruit entier, on peut rajouter une cuillère à café de citron pour que l’acidité du fruit empêche le développement des bactéries clostridium botulinium. Cette bactérie est responsable de d’intoxication alimentaire grave. 
 Le matériel nécessaire à acheter vous les trouverez ici :


 

Apprendre à cuisiner

apprendre à cuisiner est le premier savoir faire que devrais apprendre un citoyen prévoyant
Apprendre à cuisiner est le premier savoir faire que devrais maitriser un citoyen prévoyant

L’un des savoirs faire primordial pour un citoyen prévoyant est de pouvoir cuisiner soi-même la nourriture qui lui est nécessaire à sa subsistance.
De nos jours dans la société de consommation moderne, beaucoup d’entre nous se retrouvent à l’âge adulte sans savoir cuisiner.
La génération plat préparée dont je suis issu ne se pose même plus les questions suivantes avant de déjeuner :

  • D’où provient la nourriture qui compose mon plat?
  •  De quelle manière ce plat à t’il été préparé ?
  • Est-ce que c’est bon pour ma santé ?

Le marketing alimentaire, les fast food et les pubs de produit préparé nous matraquent chaque jour. On nous prônent un sois disant gain de temps pour le citoyen actif et un repas équilibré au quotidien. Pour la plupart des gens, il n’y a rien de grave et cela fait effectivement gagner du temps lorsque l’on est un citoyen actif avec des enfants et une vie bien remplie.
Malheureusement, une telle propagande qui dure depuis 60 ans a fini par faire disparaitre l’envie d’appendre à cuisiner pour manger sainement. La provenance même des matières premières des aliments qui compose nos plats nous importe peut. Le résultat c’est que dans le monde occidental les maladies cardio-vasculaires, l’obésité, le diabète et toute sorte de maladies liée à une mauvaise alimentation explosent.
C’est dû à une mauvaise alimentation, les fast foods, les plats préparés sont remplis d’additif alimentaire dont nous ne connaissons pas ou peu les effets a long terme. Il y’a une forte concentration de sucre, de sel et de gras. Consommer ce genre d’aliment à outrance, à eu pour effet de transformer un peuple de chasseur/cueilleur en un groupe d’individus feignants et atteints de toute sorte de maladies très handicapantes au quotidien.
Un citoyen prévoyant se doit d’apprendre à cuisiner pour contrôler un minimum ce qu’il ingère pour espérer avoir une vie plus ou moins longue et en bonne santé. Dans une logique de préparation, dépendre d’autrui comme son conjoint ou un industriel pour pouvoir se nourrir n’est pas judicieux.
Dans une situation dégradée, se retrouver entouré de denrée alimentaire, mais ne pas savoir les assembler entre eux pour constituer un plat est dommageable. Dans notre quotidien, apprendre à cuisiné  nous permets de contrôlé la quantité de sel ou sucre ou de graisse que nous mangeons afin de rester en bonne santé.
Apprendre à cuisiner n’est pas sorcier surtout à l’heure d’internet, il suffit aujourd’hui de regarder un tutoriel en vidéo sur YouTube ou consulter des sites de passionné de cuisine pour réaliser des recettes plus ou moins complexes.
Cet article, n’a pas vocation a faire de vous de parfais cordon bleu, mais de vous faire prendre conscience que ce savoir-faire ne doit pas être négliger. Il faut s’entrainer et prendre du plaisir à cuisiner avec des produits sains.

Pour cuisiner, il suffit d’avoir :

  • Une matière grâce comme de l’huile ou du beurre (à utilisé par parcimonie)
  • Du sel ou du sucre
  • Des aromates
  • des ustensiles de cuisine

Avec ce kit de cuisine, vous serez en mesure de cuisiner toutes sorte de légumes, viandes et autre accompagnement.
Le livre que je recommande pour mettre le pied à l’étrier et commencer à cuisiner est:

Le grand manuel du Cuisinier dispo ici


Savoir être autonome même pour une activité aussi basique que se nourrir c’est important. Trop de personnes sont dépendantes de leurs conjoints, cantine scolaire, restaurant d’entreprise ou autres industriels alimentaires pour manger. Ce genre de comportement plombe vos finances, car cela revient moins chère de se faire un plat de pâte a la carbonara plutôt que de l’acheter aux resto italien du coin.  Pensez bien que cela peut vous être préjudiciable sur le long terme.
Il est donc temps de se prendre en main et commencer a apprendre à cuisiner.
Commencer par demander à votre mère, ou grand-mère de vous apprendre à cuisiner ce plat traditionnel que vous aimez tant. Demandez-leur de vous transmettre ce savoir-faire pour qu’à votre tour vous puissiez le transmettre à vos enfants.
C’est comme cela que l’on apprend des gestes simples, qui peut vous êtes utiles, dans votre vie de tous les jours, pour votre santé et votre survie éventuelle dans une situation dégrader.