Localisation France

À 35 ans, il ne paye plus de loyer, ni aucune facture d’électricité et d’eau

Autonomie - Savoir-Faire - Résilience

À 35 ans, il ne paye plus de loyer, ni aucune facture d’électricité et d’eau

Au mois d’aout 2019, j’ai répondu à l’invitation de Brian de la chaine L’archi’pelle pour soufflé avec lui, sa famille et quelques amis ses 35 bougies. On s’était déjà rencontré quelques mois plus tôt en vrai au salon du survivalisme appeler aussi Survival expo. On a sympathisé et discuté durant des mois par messagerie interposer, ou il me décrivait sa maison hors réseaux. Son anniversaire était donc l’occasion de passer un bon moment entre passionnés d’autonomie. Bien sûr autour d’un bon repas a la bonne franquette tout un week-end. J’ai pu y découvrir tout ce qu’il avait mis en place pour commencer son autonomie. J’espère que ce vlog/article en inspirât plus d’un.

Une rencontre de passionné d’autonomie et de résilience

Outre ma personne, Brian a aussi invité d’autres créateurs de contenu tout aussi passionné par l’autonomie que moi. Le samedi et le dimanche, on n’a parlé d’autonomie et de résilience jusqu’a pas d’heure. Pour ma part, ce fut un superbe week-end. j’ai eu le plaisir de rencontrer:

La maison de Brian

Brian vit dans une maison de 25 mètres carrés avec une mezzanine, une salle d’eau et un coin cuisine. il utilise des toilettes sèche comme sanitaire, et un poêle a bois pour ce chauffer. Sa maison est située sur un terrain de 2870 mettre carré. Il transforme petit à petit son terrain en verger fruitier et en potager en permaculture. Cette archi’pelle de verdure lui aurais couté 30500 euros frais de notaire inclus en région Occitanie.

Son installation électrique

Pour alimenter sa maison en électricité Brian a recours à six panneaux solaires et une éolienne. À cela, il y a rajouté pour stocker et réguler l’électricité produite :

  • Un onduleur
  • trois batteries au litium
  • un régulateur

Avec son installation, il arrive à produire suffisamment d’électricité pour alimenter:

  • Une bouilloire
  • Un ordinateur
  • Une télévision
  • Une radio
  • Des ampoules
  • Et il recharge tout ses appareils nomades, tablette/smartphone/power bank

La gestion de l’eau

Pour se laver, faire la vaisselle et la lessive (à la main), Brian collecte l’eau de pluie avec des gouttières et la stock dans une cuve à récupérateur d’eau en béton de 3000 litres. La cuve en béton est équipée d’une pompe à eau qui envoie l’eau dans une vessie pneumatique. Ensuite, l’eau passe par un filtre à eau qui alimente le robinet de la cuisine. Pour l’eau de boisson, Brian utilise l’eau de pluie de son robinet qu’il filtre une seconde fois avec un filtre à gravité Berkey. Pour l’arrosage de son potager, Brian utilise un puits qui a été foré par les anciens propriétaires.

La partie permaculture

Sur son terrain, Brian cultive un potager, et il plante des arbres fruitiers avec l’idée de produire à terme, un joli verger nourricier. Il a construit également une serre semi-enterrée (walipini) équiper d’un récupérateur d’eau de pluie. Il y fait pousser des agrumes, un figuier de Barbarie et ses semis. et pour favoriser la biodiversité et attirer les insectes pollinisateurs, il a construit une marre.

Le poulailler

Pour l’apport de protéine avec les oeufs et pour la gestion et revalorisation des déchets de table. L’archi’pelle a accueillie des poules et un joli poulailler.

Hors réseau ne signifie pas couper du monde…

Dans la campagne ou vis Brian, son petit archi’pelle est vraiment coupé du monde. Pas de réseau EDF ou France Télécom, pas de tout-à-l’égout, pas d’eau ni de gaz de ville, alors comment fait Brian pour rester connecté au reste du monde ?

Brian s’est équiper d’une carte SIM, d’un routeur qui fait office de box 4G et d’une antenne LTE pour augmenté sont signale. Grâce à ce stratagème, il obtient un débit de 30 megas pour son utilisation d’internet.

En conclusion : J’ai passé un superbe week-end en compagnie de Brian et d’autre youtubeur passionné d’autonomie. Nous avons échangé plusieurs soirs d’affilés jusqu’a pas d’heures en toute convivialité. C’est aussi ça l’esprit des citoyens prévoyant, l’échange de savoir-faire et d’expérience dans la joie et la bonne humeur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

vulputate, leo in tristique tempus eget ultricies odio adipiscing