Localisation France

Les procédures de sécurité pour survivre en groupe

Autonomie - Savoir-Faire - Résilience

Les procédures de sécurité pour survivre en groupe

PAR MESURE DE DISCRETION, TOUS LES SCHÉMAS ET PLANS SONT INVENTÉS.

Salut les citoyens prévoyants. Beaucoup d’entre nous vivent en groupe dans leur bad, maison, point de repli et même appartement. Pendant le premier confinement, nous avons vécu à plus de 20 personnes sur mon lieu de vie. Nous avons donc commencé à établir des règles de vie et de travail en collectivité.

La vie en collectivité est assurée tant par la sécurité alimentaire que par la sécurité contre les agressions extérieures. Il y a donc des points à mettre sur papier le plus rapidement possible.

Je vais donc vous présenter comment nous avons décidé d’écrire ces règles sous la forme de procédure.

Objectifs :

Une procédure de sécurité doit répondre à un risque précis, évalué et réel !

Les différentes procédures permettent aux membres du groupe d’avoir une vision complète sur toutes les décisions qu’ils auront à prendre pour garantir la sécurité des biens et des personnes. L’ensemble des procédures de sécurité peut être rassemblé dans un classeur que l’on nommera PGC (Plan de Gestion de Crise)

Définissez les zones de votre appartement/maison/propriété/BAD/lieu de vie :

Prenez un plan de votre « habitation » .Naturellement, découpez votre espace selon vos habitudes : Poulailler, potager, salle à manger, cuisine, espace de collectivité, cuisine etc etc.

Une fois ces zones définies, donnez-leur un nom ou un numéro. (Style Z1,Z2,…)

Plus techniquement, je conseille de découper l’espace selon les configurations des lieux en prenant en compte une homogénéité du niveau de danger. On ne peut pas mettre dans une même zone, un lieu de repos (chambre) et un lieu extérieur.

Voici un exemple inventé mais assez concret.

Définir les rôles de chacun :

Chaque membre du groupe a, naturellement ou par décision commune, un rôle à jouer au sein de votre groupe. N’hésitez pas à le fixer par écrit. Untel est responsable d’Untel poste.

Cela permettra une compréhension plus globale et plus durable dans le temps des procédures de sécurité.

« Le responsable des élevages doit mettre en sécurité les troupeaux au sein de la zone 2 »

Evidemment, il ne faut citer QUE les rôles dans les procédures et non les noms.

Maintenant, vous pouvez lister les rôles de chacun.

Etablissez vos propres procédures de sécurité :

Faites la liste des évènements, situations et actions qui peuvent être problématiques ou dangereuses. Voici une petite liste non-exhaustive pour l’exemple:

-Disparition d’un membre du groupe.

-Attaque d’un poulailler par un renard

-Réception d’une ou plusieurs personnes inconnues

-Rondes de surveillance nocturnes ou diurnes

-Inventaire des animaux

Tirez vos procédures de cette liste.

Je vous conseille fortement d’utiliser un logigramme simple et compréhensible suivant ce format (c’est évidemment une invention pour l’exemple) :

Testez vos procédures :

Il est très important de tester vos procédures afin de les rendre les plus simples et concrètes possible. Prenez une heure de temps en temps pour tester et réaliser une procédure. Mettez-vous et vos partenaires (enfants, amis, femmes etc etc) dans des situations qui permettront de relever les faiblesses et manques des procédures.

Conservez vos procédures en lieu sûr:

Comme le livre d’or de la ferme, nous avons décidé que le PGCI devait rester obligatoirement à l’intérieur du bâtiment principale. Ceci afin d’éviter “la perte” ou le vol de l’ensemble de ces documents.

A vous de jouer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.