lacto-fermentation-citoyenprevoyant-fr

Les conserves lacto-fermenté

Cette méthode de conservation ancestrale vous permet de conserver vos légumes crus durant plusieurs semaines, voir quelques mois sans avoir à passer par la stérilisation.  Les bactéries lactiques contenues naturellement dans vos aliments vont se développer et acidifier les légumes empêchant les mauvaises bactéries responsables de la putréfaction de se développer.
Une fois le bocal complètement acidifié, les bactéries lactiques ne se développent plus, mais permet aux contenues du bocal de se conserver de nombreux mois. La lactofermentation enrichit les aliments en vitamines (A, B/B12 , C et K)
Les légumes lacto fermentés deviennent alors une source de probiotique enrichissant le bocal de propriété digestive et nutritive. Les légumes lactofermentés ont un gout particulier que j’adore. La choucroute, la soupe miso et le bortsch sont des plats traditionnels lactofermentés.
Ce dont vous aurez besoin:

  • Un bocal Leparfait
  • Du gros sel
  • Des légumes bios de préférence
  • De l’eau de non chlorée (eau de source de préférence)
  • Un pilon en bois

Il existe deux méthodes pour faire des bocaux de légumes lactofermentés. La première méthode consiste à remplir un bocal avec des petits légumes entier ou des rondelles de légumes. Ensuite, il faut recouvrir les légumes avec de la saumure. La saumure est un mélange de 30 grammes de sel pour 1 litre d’eau.
La deuxième méthode consiste à mélanger 10 grammes de gros sel avec des légumes râpés pour utiliser le propre jus du légume pour la lactofermentation. Si le légume ne rend pas suffisamment de jus, on peut rajouter de la saumure pour remplir le bocal.
Laisser toujours 2 cm d’espace libre dans le bocal pour les gaz de fermentation. Cela évitera que le bocal déborde durant le processus d’acidification des bactéries lactiques. Une fois votre bocal de légumes réalisé, fermer hermétiquement le bocal. Laisser la nature agir durant 3/4 semaines, dans une pièce aérer à l’abri de la lumière.
Les produits lactofermentés peuvent se conserver de quelques semaines à quelques mois. Après ouverture du bocal, placez celui-ci au réfrigérateur et consommez-le dans la quinzaine suivant l’ouverture.
La marche à suivre en vidéo:

Avec cette méthode on peut conserver pratiquement tout les légumes.

  • Cornichons
  • Câpres
  • Concombres
  • Carottes
  • Oignons
  • Betteraves
  • Navets
  • Radis
  • Haricots verts
  • Choux fleurs
  • Choux violet
  • Choux blancs
  • Olives etc…

 

Par contre je n’est pas réussi mes bocaux de fruits lacto-fermenté, ils ont fini à la poubelle. J’aurais tendance à pensé que la lacto-fermentation ne fonctionne pas avec les fruits ni avec les pommes de terre. (En tout cas ça n’a pas marché durant mes essaies à la maison).
 
Voici une petite liste de livre que je vous conseilles de lire pour améliorer vos connaissances en lacto-fermentation. Vous pourrez découvrir ainsi différentes recette de plats lacto-fermenté à faire à la maison.

Les livres en question

  • Des aliments aux mille vertus : Cuisiner les aliments fermentés ici 
  • Ces étonnants aliments végétaux fermentés et lacto-fermentés ici
  • Les conserves naturelles des 4 saisons : Les meilleures recettes de 150 jardinières et jardiniers biologiques ici
  • Aliments fermentés, aliments santé: Méthodes, conseils et recettes ici
  • Les ferments : yaourt, faisselle, kéfir, soja, boissons fermentées ici
  • Les fermentations alcoolique et lactique ici

Les boissons lacto-fermenté

On trouve de par le monde plusieurs boissons fermenté très apprécier par les population local comme:

  • Le kvas de betterave
  • Le rejuvelac
  • Le kéfir de fruit

Les produit laitier lacto-fermenté

Ils existes des produit laitiers lacto-fermenté plus ou moins connue comme

  • Le kéfir de lait
  • Le koumys (boisson laitière fermenté)
  • Le gros lait
  • Le lait caillé
  • Certain fromage au lait cru
  • Le yaourt au tonyu

Les bactérie lactique sont souvent utilisé pour augmenté la durée de conservation de ces préparations alimentaire.

Bon à savoir

la lacto-fermentation n’a rien a voir avec le lactose que l’on trouve dans les produits laitier, donc il est très bien tolérer par les personne allergique aux lactose.La lacto-fermentation est en un fait une fermentation lactique naturelle qui dérive de lactobaciles, (comme L. Acidophilus et L. Bifidus) de bonnes bactéries. Celles-ci transforment les glucides  des aliments en forme mieux assimilée par l’organisme, comme l’acide lactique.
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *